photo plante

Griffe du diable

Harpagophytum procumbens

Auteur photo Henri Pidoux 16.12.2005 © Secrétariat CITES

Description :

Plante herbacée vivace de la famille des pédaliacées et originaire du sud de l'Afrique. Elle se développe de manière rampante sur le sol, ses racines s'enfoncent profondément pour former des tubercules, ses fleurs mauve donnent naissance à des fruits particuliers munis de crochets, expliquant son appellation comune. Inscrite à la pharmacopée européenne, l'harpagophytum est désormais une espèce protégée.

Propriétés :

La griffe du diable contient de l'iridoïde, de l'harpagoside et du procumbide qui possédent des propriétés anti-inflammatoires dans le traitement des douleurs rhumatismales chroniques, de l'arthrose articulaire et du mal de dos. Elle remplace avantageusement les traitements anti-inflammatoires classiques ou permet d'en diminuer les doses, tout en étant dépourvue de toxicité. Elle est également bénéfique en cas d'affections hépato-biliaires et rénales. En usage externe, en cas de lésion cutanée, d'allergies ou de dermatoses. Plusieurs études ont démontré une amélioration de la mobilité en cas de rhumatismes et de mal de dos, dans le cadre d'un traitement à base d'harpagophytum.

Utilisation courante :

La racine séchée est employée sous forme d'extrait sec, d'hydrolat, ou de teinture alcoolique. L'usage interne en gélule est privilégié, mais il est également possible de l'utiliser dans un bain aromatique, sous forme d'onguent, de gel ou de cataplasme en application externe.

Observations :

Consulter votre médecin pour une utilisation pendant la grossesse, des douleurs digestives peuvent survenir chez les sujets fragiles.