photo plante

Consoude

Symphytum officinale

Auteur photo : Nova 13.05.2006 modifié par Phytoxperience 07.2009 license GNU/FDL (cf. license)

Description :

Plante vivace de la famille des boraginacées, originaire du Moyen-Orient elle peut atteindre 1 mètre de haut. Ses feuilles sont charnues, velues et hérissées, ses fleurs blanchâtres ou violettes-claires disposées en grappes de corolles retombantes s'épanouissent en été pour fructifier sous forme d'akènes sombres et luisants. On la retrouve dans les lieux humides, dans les fossés, le long des ruisseaux. Les racines et les feuilles de consoude sont utilisées en phytothérapie, la plante est également utilisée comme engrais vert en agriculture raisonée (purin, compost).

Propriétés :

La consoude contient principalement de l'allantoïne, de la choline et de la pyrrolizidine qui lui confèrent ses vertus restructurantes. En application externe, elle accélère la cicatrisation des plaies, inhibe la formation d'oedèmes, favorise la reconstruction cutanée et osseuse en cas de contusions, claquages, ou entorses. Elle est également utilisée en bain de bouche, en cas d'inflammation buccale ou pharyngée.

Utilisation courante :

On utilise principalement des préparations à base de consoude : gels, onguents, pommades. Une décoction de racine de consoude peut également être utilisée comme base pour un cataplasme ou un bain aromatique.

Observations :

L'usage interne est déconseillé, un surdosage peut entraîner des complications hépathiques. Contre indiquée à la femme enceinte ou allaitante.