photo plante

Maté yerba

Ilex paraguariensis

Auteur photo : United States Botanic Garden 20.05.2005 modifié par Phytoxperience 07.2009 license GNU/FDL (cf. license)

Description :

Arbre de la famille des aquafoliacées cultivé exclusivement au Paraguay, au Brésil, en Argentine et en Uruguay, il pousse naturellement dans les forêts localisées entre 500 et 700 mètres d'altitude. Surnommé également "thé des jésuites", il peut mesurer jusqu'à 20 mètres de haut, ses feuilles épaisses sont torréfiées et séchées pour être consommées infusées. Traditionnellement, le maté est introduit dans une calebasse, l'eau frémissante y est ajoutée, le breuvage, une fois infusé, est ensuite aspiré à l'aide d'une bombilla (grosse paille en métal, munie d'un filtre à l'une des extrémités).

Propriétés :

Le maté contient principalement des saponosides, des flavonoïdes, de la caféine, de la théophylline qui lui confèrent des vertus tonifiantes du système nerveux et des fonctions cardio-vasculaires. Il favorise la concentration intellectuelle, stimule le métabolisme et active la combustion des acides gras, il peut donc être utilisé en complément d'une régime approprié.

Utilisation courante :

Les feuilles de maté séchées et torréfiées sont consommées brute sous forme d'infusion ou en extrait sec sous forme de gélule.

Observations :

Contre indiquée pendant la grossesse et l'allaitement. Consulter votre médecin en cas de maladie cardiaque. Une agitation excessive et des douleurs gastriques peuvent survenir en cas de surconsommation.