Quelques conseils...

 Les vertus des huiles essentielles sont multiples, anti-infectieuses, anti-inflammatoires, stimulantes, ou relaxantes….. Plusieurs huiles essentielles pourront être utilisées en même temps afin de bénéficier d’une action synergique, mais il reste important de consulter un naturopathe ou un aromathérapeute afin d'éviter certaines interactions.

En aromathérapie, il est aussi important d’agir sur les symptômes directs que sur l’état physique et psychique général, souvent à l’origine des déficiences immunitaires. 

Un traitement à base d’huiles essentielles peut être utilisé en complément d’un traitement classique, mais uniquement en l’absence de contre-indications de la part de votre praticien.

Si un traitement n’a aucun effet au bout de 7 jours, changer d’huiles essentielles, elles sont nombreuses à avoir des propriétés similaires.

Une bonne hydratation est également un facteur important, elle favorise un bon drainage du corps et donc l’élimination des toxines.

Les précautions d’usage :

Les huiles essentielles peuvent se conserver plusieurs années dans un endroit sombre et frais. Veiller à ce que les flacons soient hermétiquement fermés, disposés debout, et bien-sûr, hors de portée des enfants. 

Les traitements à base d’huiles essentielles ne sont pas à sous-estimer, la durée et les doses de traitement doivent toujours être encadrées par un professionnel averti. Ils sont, dans la plupart des cas, à proscrire chez la femme enceinte et les jeunes enfants de moins de 3 ans. En effet, le récent engouement pour les traitements à base d'huile essentielle, a du même coup, considérablement augmenté les cas d'intoxication.

Par voie interne il convient de ne pas dépasser 1 goutte/25 kg de poids de corps par prise et ne pas dépasser 3 prises/jour.

Lors d’un usage externe et afin de se prémunir contre les phénomènes allergiques, il est fortement conseillé de tester l’huile essentielle diluée dans le pli du coude. En l’absence de réaction cutanée sous 24h le traitement peut être utilisé sans risque majeur d’allergie.


En savoir plus :