Les précautions d'usage

Naturel ne veut pas dire sans danger. Les plantes contiennent des principes actifs dont certains sont très puissants, parfois même toxiques à faible dose. Il est donc fortement recommandé de consulter un médecin avant tout traitement, tout particulièrement pour les jeunes enfants et les femmes enceintes.

Une plante peut être consommée brute, sous forme d’infusion, de teintures mères, d’huiles essentielles, d’extraits secs, etc… avec, pour chaque type d'extraction, une concentration variable en principes actifs.

Le dosage ainsi que la durée de traitement sont donc à prendre en considération pour éviter toute intoxication, notamment en ce qui concerne l’utilisation d’extraits, de teintures mères ou d’huiles essentielles. En effet, la concentration en principes actifs des différentes préparations va dépendre de la technique d’extraction, du procédé de fabrication et bien sûr de la nature des plantes utilisées. Autant de variables qui vont influencer le rapport drogues / extraits et donc la posologie.

Bien que l’usage de la phytothérapie soit bénéfique en complément d’un traitement médicamenteux classique, il peut exister également certaines interactions et contre-indications à considérer.

De même, une vigilance toute particulière doit être apportée à l’origine des plantes qui ne sont pas issu du commerce labellisé. La pharmacopée européenne établit des normes sur la pollution des plantes et la présence d’impuretés : plomb, cadnium, mercure, bactéries, moisissures, et résidus de pesticide.


En savoir plus :